Activités

Le projet est structuré en trois composantes :

  • Composante 1 : Living Labs
  • Composante 2 : Gestion des connaissances
  • Composante 3 : Ruche de projets et administration

La composante 1 regroupe les Living Labs (ou terrains expérimentations), qui sont situés dans 4 Zones géographiques:

La composante 2 traite de la Gestion des connaissances et comprend trois activités principales :

  • Co-définir, développer et mettre en place les services informationnels et les outils utiles pour les Living Labs.
  • Mettre en place les modalités et les moyens techniques d’accès partagé aux jeux de données, aux documents et aux traces de participation, pour la mise en synergie des connaissances.
  • Rédiger un plan de gestion des données (PGD) qui abordera la problématique de l’accès à l’information produite à partir des données.

La composante 3.1 Ruche de projets consiste à :

  • L’essaimage
  • L’arbitrage des ressources des living labs
  • L’analyse des stratégies que les acteurs des living labs mobilisent

La composante 3.2 Administration du projet consiste à :

  • L’animation
  • La mise en place de la gouvernance
  • La coordination transversale du bilan des expérimentations

Le projet sera mis en œuvre en 8 étapes :

1. Phase préparatoire : Développement d’un cadre conceptuel et méthodologique générique pour analyser la santé du territoire et comprendre l’impact des pratiques agricoles et pour mettre en place une dynamique d’accompagnement et de co-conception. Mise en place d’un système d’information pour la gestion des connaissances utiles au projet et partagées par les acteurs .

2. Diagnostic de la santé du territoire : caractérisation des systèmes de production et des chaînes de valeur, caractérisation de la santé du territoire, caractérisation des impacts des pratiques sur la santé du territoire. Évaluation des bases de données et des systèmes d’information existants.

3. Prospective territoriale : identification collective de living labs (zones d’intervention) à partir de scénarios collaboratifs et du diagnostic.

4. Mise en place des living labs : définition participative dans les cadres de concertation des premières expériences à mettre en place.

5. Première phase d’expérimentation : mise en œuvre des changements de pratiques et suivi des indicateurs d’impact dans chaque living lab.

6. Évaluation et arbitrage : Évaluation et ajustement des activités au sein des living labs pour la prochaine phase d’expérimentation.

7. Diffusion et mise à l’échelle : partage des connaissances entre les laboratoires vivants d’un site donné et au sein du groupe de projets. Création d’une communauté de pratique.

8. Boucles d’expérimentation suivantes : Sur la base des étapes 6 et 7 de la phase d’expérimentation précédente, engagez-vous dans une nouvelle phase d’expérimentation (en répétant les étapes 5, 6 et 7).

La durée d’une phase d’expérimentation est d’un an.